Archive pour la Catégorie 'Anti-Modasse mais trop classe'

Celle qui était psychopathe…

Amie lecteuse, ta Sainte Narrateuse a craqué son shorty Petit Bateau. Il faut dire qu’elle a des circonstances atténuantes : c’est la faute de l’autre, là, la fleur de la blogo intersidérale…

Qui l’emmène dans ces lieux de perdition que sont les magasins de chaussures.

 

[Extérieur jour, place de la Comédaille].

Les deux dingues sont à la recherche de tout et de rien, lorsque soudain, à l’insu de son plein gré, ta dévouée tombe en pamoison devant un étalage de shoes toutes plus chatoyantes les unes que les autres. Elle sent à l’intérieur de son inside, les battements de son petit coeur qui s’accélèrent dangeureusement. Tou-toum. Tou-toum. Tou-tou-tou-tou-toum. Pupilles qui se dilatent, petits cris pré-orgasmiques.

Y’a des roses, des violettes qui font mal aux yeux, des couleurs caca de chameau, des bottines, des cuissardes, des sandalettes, des talons compensés, des talons aiguilles de 25 dignes de Pattaya-city… y’a tout.

sanstitre.jpg

C’est ainsi que telle une camée soudoyant son dealer, Elle va faire démonter la réserve pour qu’on lui trouve sa pointure… enfiler, désenfiler, ré-enfiler les shoes, faire un rapide calcul (Elle est complètement analphacon avec les chiffres), pour finir par renoncer. ça fait 3/4 d’heure que Pivoine attend, les sourcils en accent circonflexe… (et l’index vrillant discrètement sa tempe).

#Béwi.

#Ménon.

#Méssi.

ça a été plus fort qu’Elle. Une vraie junkie de la grolle, on te dit.

Elle y est retournée aujourd’hui, après avoir été chercher Barbalala à la sortie de l’école. Laquelle s’est extasiée devant les mêmes shoes « rhoooooo – zyeux qui pétillent en feux d’artifice devant les violettes à talons Empire State Buildesques - celles-ci, elles me plaisent vraaaaaaiment, môman, tu saaaaaaais ?! » (cette petite finira comme sa mère).

Voilà, amie lecteuse.

Les nouvelles copines de ta Sainte Narrateuse. En cuir velouté, douces comme les roubignoles d’un nouveau-né.

 

imgp5443copie.jpg

Collection Nathalie Garçon, qui sait faire des chaussures pour les folles filles.

T’as le droit de la traiter de tous les noms, avant d’aller te mettre la tête dans le four (n’oublie pas d’ouvrir le gaz).

Les nouvelles copines de la Femme coupée en deux…

Amie lecteuse, tu n’as pu échapper, à moins que tu n’aies décidé de vouer ton existence à faire pousser des chèvres au fin fond du causse du Larzac, à cette étrange maladie ayant pour conséquence chaque année moult conjonctivites chez les banquiers-nos-amis, et davantage encore d’infarctus chez la gent masculine… une véritable hécatombe.

C’est ainsi que deux fois par an, on peut voir, tel une meute de femelles bonobos devant Rocco Sifreddi perdu dans la djungueule, des gonzesses prêtes à se balafrer laggle pour des chiffons fabriqués par des petits chinois sous-payés. Hystérie = du latin hystéria, étymologiquement parlant = utérus. Ceci explique sans doute cela.

Il n’empêche que. Ta Sainte Narrateuse, en femelle digne de ce nom, est Elle aussi une shopping-addict. Une killeuse de Carte Bleue, une psychopathe des godasses…

Avec néanmoins un avantage sur ses connes génères : elle taille un petit 36, et chausse du 40… gaulée un peu comme une théière de chez Philippe Starck. (Elle t’emmerde).

C’est ainsi qu’Elle s’est fait de nouvelles copines :

Ouatche un peu :

 imgp5397copie.jpg 

(talons de douze, de véritables aspirateurs à braguettes…)

Et pour que ses nouvelles amies ne se sentent pas trop toutes seules :

 imgp5401copie.jpg

(large et profond, des poches partout à l’intérieur, Elle l’aime, à la folaïe)

Parce que sans cela, Elle se serait sentie un peu comme Dupont sans Dupont, Jacob sans Delafon, Roux sans Combaluzier, tu saisis ?

Et pisque Elle a acheté le tout, la gentille – mais niaise –  vendeuse, qui n’avait pas fait le rapprochement entre les shoes et le sac, lui a fait – 20 % sur l’addition. Total de l’opération = 18 zeuros et cinquante cents.

ça te fout les boules, hein ??

Celle qui était accro…

… au nail-art.

Ici, le numbeur 12 « Prune » Miss Helen + en spéchieul guest-star le n° 215 « Pink Diamond » de Mavala + quelques stickers achetés on ne sait plus où…

imgp4659copie.jpg

Le « Pink Diamond » (hyper-pétillant !!) est passé « à l’envers », de l’extrémité de l’ongle au milieu, par petits coups de pinceau…

Le top-coat transparent a fait « filer » la couleur sur les fleurettes (blanches unies à l’origine).

Du coup, on dirait des fleurs de prunier.

imgp4660.jpg

Un truc un peu asiatique, genre…

Celle qui aimait le n° 250…

Oncques, amie lecteuse, ta dévouée Narratrice s’est découvert une nouvelle addiction (était-il vraiment besoin de ça, demandes-tu à ton for intérieur, la réponse est NON.)

 

C’est ainsi qu’Elle a littéralement craqué devant :

imgp4472copie.jpg 

N° 250 « Sea You! » (vente en distribution, 4 ou 5 boules les 10 ml)

L’est bioutiful, non ?

Avec quelques fleurettes blanches et à paillettes…

250.jpg

 imgp4488copie.jpg

(clic >> plus grand)

 

ça donne un beau vert d’eau entre le bleu-canard clair et le vert, mais pas du tout turquoise, tu suis ?

 

(le texte a été modifié, passssque ub. lui a fucké sa note d’hier où ça disait un peu pareil…)

(Entretemps, Elle a acheté deux Mavala…)

Celle qui aimait le n° 218

Oncques, chérie-chérie,

C’est pas tout ça de se dorer la patchole, mais voici qu’il va falloir penser – soupir – à l’inéluctable rentrée des classes, ses tenants et ses aboutissants, et par-là même, tadaaaam, des nouvelles tendances fachieune…

(on a été bien gâtées l’an dernier à la même époque, avec le retour en force des chemisiers à la « Christine Villemin »…) 

Sache tout d’abord, dame lecteuse, que la nature a doté ta Miséricordieuse narratrice de deux mains magnifiques (et douées, avec ça… elles savent faire des trucs dont t’as pas idée…), ainsi que d’un goût très sûr en ce qui concerne les couleurs.

Elle aime se manucurer les mains (chacun sa came…)

Avec des couleurs pas croyables.

Pas du nacré, encore moins de l’irisé (ça fait cul-cul la balayette, Elle trouve).

Parfois du rouge sang, mais il faut faire attention à la longueur des ongles (t’as vite fait d’avoir l’air de sortir d’un établissement  »spécialisé » de Pattaya s’ils sont trop longs)

Sinon…

Dans sa quête perpétuelle du beau, Elle a déniché pour toi, amie lecteuse, LE it-coloris de la saison automne-hiver, celui dont tu ne peux déjà plus te passer…

Le numbeur 218 de chez Mavala, « MINSK » (retiens bien ce nom, chérie-chérie).

imgp4412copie.jpg

L’est beau, hein?

ça se vend dans les bonnes parapharmacies (mais pas toutes), et quelques officines telles que Inn*, M*n*prix…

Il ressemble, selon une vendeuse de Galaf’, à celui de chez Di*r (pas trouvé la teinte chez eux…?) mais ne te coûtera pas une ablation de la rate… (moins de 5 euros en moyenne)

En vrai, il est d’un beau gris anthracite, légèrement bleuté, mat. Il va avec tout, que tes ongles soient courts ou longs, il fait les mains soignées, et tu peux le customiser à merveille avec des stickers spéciaux pour les ongles…

Elle aime son flacon (bien qu’Elle le trouve un chouïa trop petit), avec son bouchon délicieusement vintage…

La collection de cet été (portant des noms de villes), est sublime : des roses, des oranges, des bruns dans toutes les nuances…

Alternative :

En cas de pénurie (c’est arrivé près de chez nous, tu sais…) tu peux te rabattre sur le gris mat de chez Seph*ra, légèrement plus clair, moins bleuté, moins « couture », Elle trouve…

Elle a eu peur d’en manquer, du 218 (allô Boulogne ?**), Elle a racheté deux flacons d’un coup d’un seul.

Tout ça, c’est la délicieuse faute à Pivoine…

 

- Article auto-sponsorisé -

 

[** Private joke, cherche pas]

Celle qui aimait prendre l’avion…

Oncques amie lecteuse, es-tu déjà arrivée sur ton lieu de villégiature ?

J’espère que tout se passe bien pour toi, et que tu te dores minutieusement la patchole…

Pendant ce temps, ta respectable narratrice prépare son wayage de la semaine prochaine… (Barbalala, à cette occasion, fera son baptême de l’air…)

Il a déjà été expliqué plus bas à quel point la Femme coupée en deux adore s’envoyer en l’air…

C’est ainsi que lorsque tout va pis que mal, Elle préfère agiter ses petits doigts sur autre chose que son clavier, Elle est mauvaise compagne lorsqu’Elle est triste.

Un exutoire comme un autre.

Elle adore jouer avec le papier, que ce soit pour écrire dessus, le plier, le coller, - la preuve en images si tu n’étais pas là - voire même le mâcher…  

Voici donc ce que son esprit retors a pondu cet après-midi :

boardingpass.jpg

(clic >> plus grand, plus beau)

Terriblement Jésus-Kitsch, hein…

Modèle numbeur ouane :

boardingpass2.jpg

(Ceci  n’est PAS un vulgaire répertoire téléphonique, neu-non)

boardingpass3.jpg

C’est pour y glisser – ô merveille ! – ses précieux documents de voyage !! (et faire trop sa belle devant les stewards)

Modèle numbeur twou :

boardingpass4.jpg

boardingpass5.jpg

ça te plaît ?

T’en veux un ?

One touch, one day… [Only Blue]

ulujonlyblueii.jpg

Ceci est une participation nocturne et néanmoins totalement désintéressée à ceci…

One touch, one day… [après l'école]

Amie lecteuse fashionita, ami banquier-mon-amour tu n’es pas sans connaître le goût immodéré de la Femme coupée en deux pour les fringues, chaussures, chapeaux, accessoires improbables, ces trucs que tu ne trouveras nulle part ailleurs que dans son dressing (de façon définitivement certaine, dixit Day…) (Quoiqu’à ce petit jeu, mais dans un autre registre, Chrys n’est pas mal non plus, il est bon de le préciser…)

C’est ainsi que Barbalala, dès l’âge le plus tendre (et cet âge-là n’a pas duré longtemps, tu peux le croire…) fut habillée de façon tout aussi improbable…

Le summum, selon Day, c’est ce gilet (probablement crocheté main par une généreuse et adroite mamie sous LSD), pour lequel la Femme coupée en deux a littéralement fondu sur Ebay… Gilet qui a remporté un franc succès aujourd’hui à l’école auprès de la maîtresse (oui, les gens sont d’une hypocrisie, ma pauvre dame !), authentique JésusKitscherie que la Femme coupée en deux conservera précieusement lorsqu’elle sera trop petite pour Barbalala…

ulujconcours.jpg

[Pouêt ci-dessus = plus grand]

 

 

Il ne t’évoque rien, ce gilet ?

Mais siiiii !!!!

 le Tapitouf’ !!!

« Tapitüf ? Késaco ? » te demandes-tu, les sourcils en circonflexe…

C’est ça, mon bon ami :

http://www.dailymotion.com/video/x5xdo1

 Ceci est la rocambolesque participation de ma Calamity Jane au concours que voici :

bidonetbiberon.bmp

One touch, one day… [au bureau, part II]

aubureauii.jpg << Pouf-pouf = plus grand

Ceci est une participation tardive mais néanmoins totalement gratuite à ça…

One Touch, one Day… [part two]

otod2.jpg

>> Pouêt = plus grand

Ceci est une participation totalement altruiste et désintéressée à ceci …

12



ya est la |
De tout en vrac |
Petitpot |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Michele Pierrard
| ANIMATION (CHATEAU GONFLABLE )
| BIENVENUE dans mon Univers ...