Archive mensuelle de août 2010

Celui qui faisait des miracles [2]

Morphée ne veut plus d’Elle la nuit.

Elle en profite pour écrire, écrire encore… un roman qui n’avance pas, mais pas seulement.

Elle en profite pour écrire des messages, pendant qu’Il dort. Ou fait semblant. Comme autrefois Elle attendait que le Prince fut endormi pour lui chuchotter les mots d’amour qu’Elle ne savait pas lui dire – Elle aurait pu apprendre, mais non – autrement.

Un an, et quelques jours…

Elle croit bien qu’il faudrait aller rendre des livres qu’Elle a empruntés.

Elle croit bien que la réserve de fleurs cristallisées au sucre est bientôt épuisée.

Elle est sûre de devoir absolument retourner acheter du papier asiatique dans cette fabuleuse papeterie – comment s’appelle-t-elle, déjà ? un nom qui sonne espagnol -.

Elle croit bien qu’Elle aimerait voir ses yeux à lui d’un peu plus près.

Constater avec étonnement qu’il reste toujours en Elle quelque chose. Un grain de sable dans l’océan des possibles.

Et puis…

Assaillie de doute. Humain. Mais particulièrement tenace…

Tu vois le genre.

La petite voix à la con qui lui dit « même pas cap’, d’abord ».

La crainte sourde – mais pas muette –  qu’Il la trouve [intraduisible dans le texte].

C’est aussi simple et aussi compliqué que ça.

Ouvrir grand les yeux et sauter dans le vide.

Ou pas.

 

[Chacun de nous possède en lui une chambre royale. La mienne est murée, mais elle n'est pas détruite.]     W. Shakespeare

Celle que j’adore…

Intérieur jour, ta Sainte Narrateuse a eu une grosse journée.

La télé diffuse en bruit de fond une émission à la mormwaleune. Eddie Mitchell chante « pas de boogie-woogie »… ça la fait rire… Elle se dandine en sifflotant.

Barbalala surgit dans le salon :

« Bah… t’as envie de faire pipi, môman ? »

Celui qui conduisait l’avion…

Image de prévisualisation YouTube

On dirait qu’Elle va trainer plus souvent du coté de Blagnac (Elle dit ça, Elle dit rien…)

Et celle qui pétait les plombs :

Image de prévisualisation YouTube

 

Bonne semaine…

Celle qui le disait à sa façon…

Oncques, amie lecteuse, tu te souviens peut-être que dans la rue G. travaille l’homme que ta dévouée narrateuse voudrait épouser (rien que ça).

Aujourd’hui, il installait des appliques électriques.

- Salut, Claude François !

[une seconde, à se demander... c'est qu'il y a beaucoup de monde qui passe dans cette boutique.... Et puis un sourire - juste avec les yeux - à faire griller les disjoncteurs de tout le canton]

- Rigole pas, hein, tout à l’heure j’ai pris une châtaigne, j’aurais pu crever…

- Ton collègue a refusé de te faire du bouche-à-bouche ?

[sourire entendu, ici...... et là]

Il s’est coupé les cheveux. Et la barbe. Sans doute qu’il en avait assez de se faire appeler Chabal. [elle s'en veut un peu, c'est idiot.] ça lui va bien, oui, on voit mieux ses yeux. Comme ceux d’un gosse étonné, contrastant étonnamment avec sa silhouette de titan.

Elle a dénudé ses épaules [et le reste un peu aussi], derrière le lourd rideau.

S’est éclipsée avec son collègue.

Une heure.

C’est ainsi, honorable lectrice – mais pas seulement – que ta dévouée revendique sa liberté…

imgp4784copie.jpg

[Qu'en termes délicats ces choses-là sont dites...]

Le motif du pourquoi du comment : on va dire que c’est lié à Bangkok…

Et puis c’est infiniment plus élégant que « taggle », aussi.

Jésus Kitsch (le vrai, en couleurs…)

Oncques, amie lecteuse, ta Sainte Narratrice a croisé l’Homme de sa vie dans le tramway…

soirecoxx002.jpg

L’est pas wondeurfoule ?

Beaucoup plus classieux que Ich Bin Rodölphe, non ? …

Celle qui était (trop) discrète…

Intérieur nuit, métro, station « Jean Jaurès ».

Deux filles debout dans une rame.

Un jeune type est assis à gauche de la Femme coupée en deux. Le malheureux dégage une effluve peu flatteuse, subtil mélange de durian et de guano.

Autrement dit, c’est pas rien.

Il puiiire.

Ta dévouée au nez si délicat, debout juste à côté, fait un regard éloquent à l’intention de sa copine. Ne voulant pas être désobligeante – il y a du monde dans la rame –  elle précise en chuchottant en anglais :

« (He) stinks… »

Day tourne alors sa délicate tête, hume ses aisselles, et déclare, à voix haute et en français dans le texte :

 » Ah ben c’est pas moi ! »

Celui qui faisait un compliment…

Oncques, amie lecteuse, voici que ta Sainte Narratrice a repris le chemin du boulot. Des boulots, plus exactement, car depuis peu Elle vend aussi ses services à un architecte complètement fracassé du bulbe. Il la rend folle, et pas dans le bon sens du terme, crois-le. 

Heureusement, de temps en temps le matin, Elle croise le Surfeur d’Argent, qui lui, est la coolitude absolue.

Intérieur jour, il dicte, Elle écrit.

- Waa, mais c’est drôlement joli ce que tu as sur les ongles, làààà…

[Sourire n° 143 bis] – ça te plaît ? C’est moi qui l’ai fait…

(Elle ne peut s’empêcher de penser à cette pub, avec Valérie Lemercier :

 Image de prévisualisation YouTube

- Ah oui, didon, c’est euh…. excitant, je trouve…

- Si tu le dis comme ça, je vais réfléchir à une possible reconversion professionnelle, moi…

Celle qui était accro…

… au nail-art.

Ici, le numbeur 12 « Prune » Miss Helen + en spéchieul guest-star le n° 215 « Pink Diamond » de Mavala + quelques stickers achetés on ne sait plus où…

imgp4659copie.jpg

Le « Pink Diamond » (hyper-pétillant !!) est passé « à l’envers », de l’extrémité de l’ongle au milieu, par petits coups de pinceau…

Le top-coat transparent a fait « filer » la couleur sur les fleurettes (blanches unies à l’origine).

Du coup, on dirait des fleurs de prunier.

imgp4660.jpg

Un truc un peu asiatique, genre…

Celle qui aimait le n° 250…

Oncques, amie lecteuse, ta dévouée Narratrice s’est découvert une nouvelle addiction (était-il vraiment besoin de ça, demandes-tu à ton for intérieur, la réponse est NON.)

 

C’est ainsi qu’Elle a littéralement craqué devant :

imgp4472copie.jpg 

N° 250 « Sea You! » (vente en distribution, 4 ou 5 boules les 10 ml)

L’est bioutiful, non ?

Avec quelques fleurettes blanches et à paillettes…

250.jpg

 imgp4488copie.jpg

(clic >> plus grand)

 

ça donne un beau vert d’eau entre le bleu-canard clair et le vert, mais pas du tout turquoise, tu suis ?

 

(le texte a été modifié, passssque ub. lui a fucké sa note d’hier où ça disait un peu pareil…)

(Entretemps, Elle a acheté deux Mavala…)

Fais-voir un peu ton carnet !!

Lecteuse aimée, tu sais à quel point ta Sainte Nitouche aime le papier, la colle, les petites choses de rien qui se transforment en un petit tout une fois pliées, collées, froissées, encrées, tripotées…

Elle aime les livres. Beaucoup. Les mots. Le papier. Elle aime écrire. Ici mais aussi chaque jour un peu avec un vrai stylo qui tâche les doigts sur du vrai papier. Elle aime faire des listes. Et puis les rayer. Faire des photos. Elle aime le papier.

Elle a toujours un carnet sous la main. Lorsqu’Elle n’en a pas, Elle en invente. Elle plie, Elle colle, Elle patiente, Elle s’énerve un peu aussi parfois, mais pas toujours. Elle déchire, Elle recommence.

Elle te montre un peu de quoi il retourne, tu veux ?

carnetcoeurs.jpg

(celui pour faire la liste des courses, gagné Elle ne sait plus où)

HOME-MADE :

boardingpass3front.jpg

Le dernier né de la série des « boarding pass »…

(clic, plus grand, plus beau)

boardingpass3interieur.jpg

 

 

Carnet de voyage (pas le plus réussi, mais celui qu’Elle préfère…) :

carnetvoyagefront.jpg

carnetvoyagedos.jpg

carnetvoyageint.jpg

Le nom de chaque ville écrit avec des stickers, et en thaï, à la main…

pagesembosses.jpg

Chaque page a été embossée à la main avec de l’encre dorée

carnetvoyagedos2.jpg

le dos : papier déchiré et encré en brun pour donner un effet « vieilli »

Voilààà.

[ S'il te prenait l'envie, amie lecteuse, d'avoir une petite chose faite sur mesure rien que pour toi (évènement particulier, voyage...), tu peux contacter ta dévouée narratrice, qui se fera un plaisir de te proposer un projet... ]

Ceci est une contribution participative au concours de Chocoladdict…

 

 

12



ya est la |
De tout en vrac |
Petitpot |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Michele Pierrard
| ANIMATION (CHATEAU GONFLABLE )
| BIENVENUE dans mon Univers ...