• Accueil
  • > Archives pour juillet 2010

Archive mensuelle de juillet 2010

Dr Stein… (spécially dédicated to Daydream’a)

Aujourd’hui amie lecteuse, la Femme coupée en deux t’offre un Scopitone de derrière les stères.

Elle n’a même pas honte de t’avouer que lorsqu’Elle était encore Vierge, Elle adorait secouer sa jolie tête bien pleine et bien faite, de haut en bas et de bas en haut, en écoutant à fond les brêles de grands échalas longuement chevelus, qui déchiraient la nuit de leurs voix suraigües, et de leurs riffs de gratte à lézarder les murs.

ça lui reprend de temps à autre…

C’est ainsi qu’Elle a le plaisir de te faire (re?) découvrir un fameux groupe de rock germanique mais néanmoins assez chouette. Enfin Elle trouvait, à l’époque…

Allez hop, turn trash the volume and shake your hair …(promis tu ne le regretteras pas…)

http://www.dailymotion.com/video/x3i5w6

http://www.dailymotion.com/video/x3y1h6

 

Celui qu’il lui faudrait…

Faudrait qu’Il l’impressionne un peu, qu’Il soit pour Elle une montagne paisible, avec de grandes pattes d’ours qui sauraient se faire angora -seulement pour Elle – Faudrait qu’Il soit un géant, un ogre qui ne lui mangerait pas le coeur.

Faudrait qu’Il soit optimiste (Elle a lu quelque part que l’optimisme était l’opium des cons, ah mais tout de même Elle y tient), faudrait qu’Il aime voyager, faudrait qu’Il aime rester là, faudrait qu’Il accepte d’être un peu l’homme de sa vie, et non pas celui de la vie d’une Autre. (toute ressemblance… etc)

Faudrait qu’Il soit Italien, parce qu’ils parlent haut, fort et avec les mains, et qu’ils sont pleins de tralalas (finalement Elle aime bien ça)

Faudrait qu’Il soit asiatique (mais dans ce cas il ne pourrait être un géant…)

Faudrait qu’Il ait une grosse moto, pour filer ensemble plus vite que le vent.

Faudrait qu’Il sache être un héros de la voltige… (autrement dit un bon coup)

 

Faudrait pas qu’Il tarde trop à se manifester, avant que son coeur à Elle ne devienne « dur et cassant comme du verre« …

Celle qui aimait prendre l’avion…

Oncques amie lecteuse, es-tu déjà arrivée sur ton lieu de villégiature ?

J’espère que tout se passe bien pour toi, et que tu te dores minutieusement la patchole…

Pendant ce temps, ta respectable narratrice prépare son wayage de la semaine prochaine… (Barbalala, à cette occasion, fera son baptême de l’air…)

Il a déjà été expliqué plus bas à quel point la Femme coupée en deux adore s’envoyer en l’air…

C’est ainsi que lorsque tout va pis que mal, Elle préfère agiter ses petits doigts sur autre chose que son clavier, Elle est mauvaise compagne lorsqu’Elle est triste.

Un exutoire comme un autre.

Elle adore jouer avec le papier, que ce soit pour écrire dessus, le plier, le coller, - la preuve en images si tu n’étais pas là - voire même le mâcher…  

Voici donc ce que son esprit retors a pondu cet après-midi :

boardingpass.jpg

(clic >> plus grand, plus beau)

Terriblement Jésus-Kitsch, hein…

Modèle numbeur ouane :

boardingpass2.jpg

(Ceci  n’est PAS un vulgaire répertoire téléphonique, neu-non)

boardingpass3.jpg

C’est pour y glisser – ô merveille ! – ses précieux documents de voyage !! (et faire trop sa belle devant les stewards)

Modèle numbeur twou :

boardingpass4.jpg

boardingpass5.jpg

ça te plaît ?

T’en veux un ?

Celle qui les collectionnait en boîte de douze…

Elle s’est fait mal. Très mal.

Elle a voulu faire du zèle. Etendre le linge après minuit.

Elle a voulu soulever l’étendoir plein à rabloc de serviettes mouillées.

Il est plus grand qu’Elle.

Et plus lourd aussi.

(celui qui dit : « c’est pas bien difficile » fera deux avers et trois pâtés…*)

Elle est tombée, mochement, sur le carrelage, a bien mis une minute pleine avant de se relever.

Ne pas hurler, Barbalala dort.

De toute façon, pas un homme à l’horizon pour la soulever tendrement, lui passer une de ces saloperies de serviettes mouillées sur le front, ramasser le linge, dire « tout va bien ».

Alors… à quoi bon crier ?

La petite voix à la con lui a dit en ricanant : « ta vie, en ce moment, c’est un sacré paquet de merde, hein… ? »

Elle s’assoit avec difficulté, se lève en deux ou trois temps, marche comme Elle peut. S’allonger est un supplice.

Elle croit qu’Elle s’est déplacé, voire même pété une vertèbre. Rapport que même lorsqu’Elle éternue, Elle a comme une sciatique qui lui irradie le bas du dos.

Manquait plus que ça.

 

 

*Oui, Elle est rémunérée à la contrepèterie (aussi) ça te pose un souci ?




ya est la |
De tout en vrac |
Petitpot |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Michele Pierrard
| ANIMATION (CHATEAU GONFLABLE )
| BIENVENUE dans mon Univers ...