• Accueil
  • > Archives pour février 2010

Archive mensuelle de février 2010

Celle qui faisait des photos érotiques…

Dans sa cuisine…

[Tu te doutes qu'avec un titre pareil, tu dois éloigner tes chiards/ton patron/ta mère/ton clebs (rayer les mentions inutiles)  de l'écran, hein...]

Mais d’abord laisse-moi te poser une question existentielle :

- les extra-terrestres ont-ils un sesque ?

La réponse est OUI, amie lecteuse…

La preuve en images :

 imgp2648.jpg

imgp2647.jpg

Ils ont un sesque trois-en-un (comme le shampooing, oui…). C’est pas con, tu me diras… (Monté à l’envers, oui, mais mon petit doigt me dit que ça ne serait pas pour déplaire à certains… je-dis-ça-je-dis-rien…)

Bon dimanche !! (sous vos applaudissements…)

[Edit : Ceci n’est pas une participation au concours ci-dessous, dont le thème n’est pas « une chatte dans la cuisine »…]

[Concours photo : "Une poule dans la cuisine"]

[Où il sera sans doute question de savoir tenir le manche et manier le fouet...]

Oncques, Chérie-chérie, toi y’en a vouloir gagner zouli cadal ?

Facile, il te suffit de poster chez toi* une photo mettant en scène :

 

 « Une poule dans la cuisine »

avant, disons…

le 15 Mars minuit de la notché…

Deuzio, t’en profite pour linker l’une des deux chatoyantes bannières que voilà…

 huecocotte.jpg

enjoycocotte.jpg

[Celle que tu préfères tu choizes, t'as vu comme je suis bonne ?]

Troizio :(je dis comme je veux d’abord chuis creuvée j’ai dit), de me signaler ta participation dans les commentaires ci-dessous…

Quatriémo : Un tirage au sort sera effectué ( le 16 Mars de l’an de grâce 2010) par mes mains innocentes (qui c’est qui tousse ?) En conséquence, si t’as le fion garni de tortellinis, tu pourras gagner ceci :

imgp2627copie.jpg

A gauche, « BOllyfood ! », grâce auquel le poulet tandoori, le dhal ou le lassi à la rose [oumpff], n’auront plus de secret pour toi…

A droite, « ODélices ! » : pancakes à la ricotta, parfait mangue-spéculoos [bave, bave] et quelques joyeusetés pour bruncher-apéroter…

Bingo pour toi, ma cocotte ?

* T’as pas de blog ? tant pis pour taggle, ben tu fais un mail, tu sais faire, ça ?

[Article non sponsorisé]

Celle qui donnait sa version des faits… (part two)

Oncques, amie lecteuse, voici que la Femme coupée en deux te fait un rapport détaillé de ce qui s’est passé lors d’une rencontre irl entre quatre drôles de dames :

- Les blogueuses, ça pousse des cris (à côté de ça, les sirènes du port d’Alexandrie ne sont qu’une berceuse pour nourrisson) au crépuscule, dans les halls de gare…

- Les blogueuses, ça fait dînette thaïlandaise, mais ça ne dort pas beaucoup…

- ça ne dort pas beaucoup, parce que ça pia-pia-te jusqu’à point d’heure du matin…

- Les blogueuses, ça aime la caféine… (et les pétales de violette cristallisés)

- Les blogueuses, ça écoute de la musique, de la vraie…

- Les blogueuses, elles sont belles : fraîcheur-harmonie-jeunesse et joie de vivre à tous les étages…

- Les blogueuses, ça aime ricaner bêtement devant les sous-vêtements masculins (fluos), et les dégaines surréalistes des pintades indigènes…

- Les blogueuses, ça se rencontre les jours de pluie… (et aussi quand il fait soleil)

- Les blogueuses, quand elles repartent, c’est toujours un peu trop tôt…

Tu veux une autre version des faits ? c’est là…

 

[Edit : un chouette cadal à gagner ici à partir de ce soir...]

The Happiest Days of Her Life

[Titre emprunté de goujate façon à Roger Waters]

Le pourquoi du comment que la vie elle est trop belle (des fois) :

happynesscopie.jpg

(pouêt = plus grand)

Le Poupon est revenu du Maroc (elle adore les quais de gare, tu sais bien…), la tête pleine de sourires, mais il a eu froid…

Celui qui faisait des chansons de malade…

Amie lecteuse, ce soir la Femme coupée en deux te fait écouter un collector :

Attention, ça fait saigner la trompe d’Eustache…

http://www.dailymotion.com/video/x78nl4

Admire la richesse de la rime, on se croirait au Crédit Lyonnais…

Dommage, Elle n’arrive plus à mettre la main sur le clip où on le voit de dos, nu, en santiags… ridicule, mais fessu de façon plus que convaincante emoticone

[Edit : Tu veux qu'Elle te dise ? ce qui lui fait le plus mal aux tripes, c'est qu'Elle vient de se rendre compte d'une certaine ressemblance (voire une ressemblance certaine) avec un Autre, (qui la regardait un peu comme sur la pochette du disque = le faux air de basset artésien, ils le font tous...), et plus encore sur la photo ci-dessous... ce qui la console et la fait rire, c'est que cet Autre ne chantait pas = il avait la voix de Candeloro...]

60605.jpg

[Rha oui, Ricccccar’do ! Tira mi su !!]

One touch, one day… [au bureau]

sanstitre1copie.jpg << couic = plus grand

 

Demain, Elle te dira pourquoi aujourd’hui c’était trop de bonheur…

Celle qui n’avait pas pleuré…

La Femme coupée en deux n’a presque pas dormi cette nuit. Accrochée à un livre qu’elle ne parvenait pas à fermer.

 51g3444s5wlss500.jpg

Ou l’histoire de Ida, 14 ans…  Ida que des gendarmes français, (shame on them,***) sont venus chercher « au nom du devoir », dans une ferme où elle vivait cachée, une nuit de 1942, pour la déporter à Auschwitz… dont elle réchappera miraculeusement, entre autres parce qu’elle a réussi à se faire passer pour une jeune femme, alors qu’elle n’était encore qu’une enfant.

Ida, qui bien des années plus tard, racontera dans les moindres détails sa vie dans le camp, par « devoir de mémoire »… Sans haine, – l’horreur est humaine – ou si peu, et sans obséquiosité aucune…

Encore un témoignage, diront certains… Pourquoi lis-tu des choses pareilles ? …

Parce que lorsque en chinant des livres la Femme coupée en deux tombe par hasard sur l’un qui traite de la Shoah, Elle se sent comme un devoir de le lire. Pour qu’à défaut de comprendre et / ou de pardonner, Elle sache et se souvienne de ce qu’ont vécu sa grand-mère et les parents de celle-ci, parmi tous les autres, tant d’autres… Elle se dit qu’il ne faut pas que ces livres se perdent, qu’il ne faut pas oublier, jamais…

***[« Il n’y a pas de hasard à choisir ce qui vous déshonore ». A. Camus]

 

Celle qui aimait lire…

La Femme coupée en deux aime lire depuis toujours, elle a su nettement déchiffrer les mots à l’âge de 5 ans.

Lorsqu’elle était enfant, on lui offrait beaucoup de livres, est-ce pour cette raison qu’elle a nourri cette passion des mots, ou le contraire ?

Elle aime les livres, quasiment tous sans distinction, en particulier les livres de poche qui ont un peu vécu, qu’elle achète d’occasion, par dizaines, pour quelques deniers.

Elle se souvient avec délice et nostalgie de sa première collection de bandes dessinées, dont la couverture des volumes était en tissu (eh oui). Il s’agissait de « Bécassine « … elle adorait le graphisme désuet et les textes soignés de Gautier et Languereau… Elle avait alors 5 ans.

becassine1934.jpg

A l’école primaire elle apprit avec ferveur les poèmes de Victor Hugo, et apprécia plus encore au collège le sens tragique et le réalisme cruel de ses textes. 

Elle cultiva – et encore aujourd’hui - une passion pour Albertine Sarrazin, au destin si peu ordinaire, sa tendresse gouailleuse et amère, si précise et si juste… et dont elle a conservé tous les livres…

albertine20sarrazin.jpg

(Elle était si belle…)

Elle a été saisie par Anna Gavalda…

Elle a beaucoup ri en lisant John Irving il y a longtemps, mais n’a pas tout aimé…

Elle collectionne les dictionnaires (des rêves, des mythologies, de langues étrangères…) et possède encore une « Clef des songes » à laquelle elle tient beaucoup. Il s’agit à la fois d’un dictionnaire (assez succint) d’interprétation des rêves, et d’une « compilation » de proverbes et superstitions en tout genres, concernant notamment le mariage, la bonne fortune, le climat et les récoltes… Délicieusement désuet…

Elle s’est souvenue en riant avec Daydreamer qu’elle dévorait littéralement les aventures de Rahan lorsqu’elle était petite…

rahan.jpg (il était joliment fessu, hein…)

Elle aime Nabokov et n’arrive pas à retrouver « Chambre Obscure », qu’elle considère comme un chef d’oeuvre. Amie lecteuse, si tu le possèdes…

Et tant d’autres encore, qu’il serait fastidieux d’énumérer (et puis t’as vu l’heure ?)

Celle qui le disait si bien…

Pour toi amie lecteuse follement amoureuse, une tite chanson de la Jeanne…

Image de prévisualisation YouTube

 

Celle qui s’était fait mettre… (au placard)

imgp2318.jpg

(Elle se demande s’il fera beau lundi soir à 17 h 54…)

Ceci est une participation courtoise et désintéressée au S.P.J.

(et non, Elle n’a pas acheté son t-shirt à la Gay-Pride…)

12



ya est la |
De tout en vrac |
Petitpot |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Michele Pierrard
| ANIMATION (CHATEAU GONFLABLE )
| BIENVENUE dans mon Univers ...