Archive mensuelle de mars 2007

Jaune…

L’été, chez la tante Momo, on « fait les anchois » : on part à Sète en fin d’après-midi, chercher les poissons à la criée. On regarde les chaluts entrer au port ; l’affaire est vite faite, et les cageots s’empilent dans le coffre de la voiture. Si elle a été sage durant la transaction, elle aura droit à une glace (à l’italienne s’il vous plait, et à la vanille…).

Le lendemain, à l’heure de la sieste, elles se retrouvent à quatre, assises en carré autour de la table de la terrasse. Tante Momo dirige les opérations : elle donne des conseils aux petites « ça vient d’un coup tout seul –  mais fais doucement, enfin ! ». Tante Marie fait sa besogne avec indifférence, elle ne dit rien, ou presque. Elle pense à son mari…La cousine Christine -qu’on appelle ici la « kèque »*- pépie, elle a toujours quelque chose à raconter ou une colère à vider.

Il faut lever les filets en les gardant entiers, puis on les conserve dans du gros sel, ou on les couche bien rangés dans une marinade avec du citron et de l’huile d’olive, de l’ail ou du piment. On les garde au frais pour « l’apéro » de ces messieurs de la maison, tout au long de l’été… on les vend au kilo et « au noir » aux restaurants de la côte…

L’une des joies de l’enfance des petites fut de déguster ces anchois marinés du bout des doigts et à toute heure, la tête renversée en arrière et les yeux fermés, sous la caresse piquante et douce du soleil et de l’huile d’olive.

 

* Dans le midi, les gens ont gardé la tradition, comme partout autrefois, de donner des surnoms…




ya est la |
De tout en vrac |
Petitpot |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Michele Pierrard
| ANIMATION (CHATEAU GONFLABLE )
| BIENVENUE dans mon Univers ...